Universal et EMI enfin ensemble

Bruxelles a permis en fin de semaine le regroupement entre EMI Music et Universal deux des quatre majors planétaires dans l’industrie musicale en échange de passations de nombreux labels dont Parlophone, l’emblématique maison de disques du groupe Coldplay. Pendant ce temps, je joue avec mon Korg SP250 version white. Mais si vous savez, la série SP qui offre des sonorités surprenantes et une facilité d’utilisation d’un instrument léger, compact et portatif tout en offrant la qualité d’un piano à queue. Le professionnel, l’amateur ou encore le débutant, sera impressionné par le réalisme et la polyvalence de cette gamme proposé par la marque Korg.
Cette fusion était un projet délicat pour la Commission européenne. Suite à une d’une recherche poussée, l’Union Européenne a permis l’acquisition d’EMI par Universal Music filiale du groupe français Vivendi sous condition que ce dernier se sépare d’une grosse partie des labels musicaux et des droits d’EMI.
Néanmoins, le groupe né du rapprochement EMI/Universal va conserver dans son sein le merveilleux inventaire des Beatles.
Nonobstant ces garanties, l’accord de Bruxelles a généré la hargne des producteurs indépendants regroupés au milieu de l’asso Impala.
En attendant de voir ce que cela donnera, je retourne sur mon piano numérique.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Universal et EMI enfin ensemble, 5.0 out of 5 based on 2 ratings