Tags

Related Posts

Share This

Pantalon treillis, le vêtement capital pour le soldat

Pour les soldats, l’habit n’est pas uniquement un accoutrement pour cacher la nudité ou un accessoire pour agrémenter la forme physique. La tenue militaire est un vêtement de protection, tant contre l’agression des éléments naturels que contre l’ennemi. Voici les atouts d’un pantalon militaire.

Le treillis est un pantalon solide

Le pantalon treillis est confectionné avec un tissus spécial appelé Ripstop ou avec des fibres 65% polyester et 35 % coton traitées spécialement pour résister contre la déchirure. Le tissu est déperlant. Il laisse couler l’eau sur la surface sans pénétrer à l’intérieur. Le Ripstop est léger et respirant. Ces atouts permettent au pantalon militaire d’être adapté aux terrains difficiles (boues, sables, humidité, ronces, cailloux, etc.) et au port prolongé ainsi que de résister à des mouvements et des usages extrêmes.

Un pantalon protecteur

Chaque pantalon militaire de combat comme le treillis F2 ou le Daguet dispose de caractéristiques adaptées aux climats et à l’environnement du terrain d’intervention. Ces habits militaires comportent des renforcements au niveau du genou et du fessier, leur tissu respirant évacue la transpiration, leur capacité isolante permet de rester au frais en temps chaud et de se réchauffer quand il fait froid. Leur solidité protège le soldat contre les piqûres d’insecte, l’épine des ronces et l’humidité.

Une tenue de camouflage

Qu’il soit de couleur noir, kaki, camouflage 4 couleurs ou camouflage désert, le coloris et le motif d’une tenue sont avant tout conçus pour se soustraire aux vues de l’ennemi. L’objectif diffère selon la circonstance : raid de nuit, combat en milieu tropical ou mission en zone désertique. Le pantalon militaire joue ce rôle à l’instar du F2 qui dispose du type de camouflage CE pour être utilisé dans le milieu tempéré de l’Europe Centrale.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)