L’assurance le produit financier phare en France

Une émergence du secteur de l’assurance-vie en France

L’assurance-vie est un placement financier entre un souscripteur et une compagnie d’assurance à l’endroit d’un bénéficiaire. Le souscripteur est le propriétaire du contrat d’assurance vie tandis que le bénéficiaire peut être le souscripteur lui-même, s’il est en vie ou une personne qu’il aurait désignée en cas de décès. Si vous consultez ce site, vous comprendrez que la souscription à l’assurance-vie peut servir plusieurs objectifs. Il est utile pour constituer un patrimoine, transmettre un capital ou encore préparer sa retraite. Il existe, à ce jour, en France des milliers de compagnies d’assurance qui pourront proposer des offres en fonction des attentes de chaque client.

L’insertion de l’impôt dans l’assurance-vie

Le développement du secteur de l’assurance-vie en France a suscité l’intérêt des pouvoirs publics. Dans un projet de loi de financement de la sécurité sociale, le gouvernement a soumis les produits des contrats d’assurance-vie, jusqu’ici exonérés, au taux d’imposition de 15,5%. Cette décision de l’État n’a pas connu l’unanimité des assureurs. Sur le site lopinion.fr, des professionnels du domaine des assurances expliquent la situation d’insécurité qu’engendreraient de tels amendements. Selon eux, le principe de l’amendement visant à incorporer l’assurance-vie dans l’assiette du plafonnement de l’impôt sur la fortune n’est pas sain, car il consiste à intégrer dans une assiette de faux produits et de faux revenus.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)