Présence de fleurs et réactions psychophysiologiques

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais les fleurs peuvent entraîner des réactions psychophysiologiques, favorables notamment pour l’équilibre et le bien-être de chacun.

Présence de fleurs et réactions psychophysiologiques

Les parfums, les couleurs et les formes des fleurs ne sont pas anodins. C’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont idéales pour les cadeaux, notamment le réconfort. On les retrouve également dans les lieux publics, les hôpitaux, les accueils, etc.

Les jardins sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes, et en France, des concours sont même organisés pour choisir le village ou la ville la mieux fleurie, indépendamment de leur effet sur l’environnement et le tourisme. Tout cela n’est pas fait au hasard.

Il s’est avéré que les fleurs ont un pouvoir que l’on ne soupçonne pas : le bien-être. En effet, des études se sont penchées sur les réactions psychophysiologiques générales de la population en présence de fleurs. Il s’avère que les fleurs adoucissent, dé-stressent et aident à devenir confiant.

Cela est dû principalement aux composants des fleurs, qui rendent des actifs favorables au bien-être. Puis, le plaisir visuel et olfactif qu’une personne peut ressentir en leur présence procure inconsciemment un sentiment de tendresse et moins d’agressivité.

La vue d’un bouquet de fleurs entraîne alors un équilibre psychologique, quand bien même l’on ne serait pas particulièrement attiré par leur beauté.

Les autres vertus des fleurs

Ce n’est pas très courant de se tourner vers les fleurs pour guérir les maladies, notamment celles psychologiques. Le réconfort qu’elles apportent est pourtant vérifié. Ceux qui utilisent les fleurs comme remèdes trouvent en cette solution une pratique naturelle et sans effet secondaire, mais d’un autre côté, doivent maîtriser les pouvoirs de fleurs pour être surs de leur efficacité.

Ainsi, l’aubépine est reconnue pour ses vertus médicinales concernant les problèmes cardiovasculaires. Elle permet de lutter entre autres contre les angoisses et les palpitations. Cette vertu thérapeutique explique en partie les effets naturels de cette fleur lorsqu’elle est fraîche, sachant que le traitement consiste tout simplement en la provocation des actifs, par exemple en infusion.

La fleur d’hibiscus quant à elle, procure du tonus. Elle se consomme comme une boisson énergétique lorsqu’elle ne se hume pas dans un joli jardin.

Tandis que la passiflore est calmante. Elle est notamment utilisée en médecine pour gérer le stress et l’anxiété. Outre les effets psychophysiologiques et la vertu médicinale des fleurs, l’on peut remarquer qu’elles sont tout naturellement déclinées en infusion, idéales pour oublier la fatigue de la journée et se préparer à un bon sommeil.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)