Faut-il se méfier de la loi Duflot ?

Des nouvelles lois sociales

Il va y avoir du changement en effet avec la présidence de F. Hollande. Parmi les lois les plus attendues, il y a celle sur le mariage entre personnes du même genre et celles qui devraient palier au fait que les jeunes soient en précarité constante voire progressive à leur sortie d’études A cela s’ajoute des décrets qui réussiront à mieux gérer la proposition de logements écologiques et locatifs.

En ce qui concerne ce dernier dossier, notre président maintiendra les réductions fiscales à qui pourra se le permettre pourvu que leur investissement permette de réduire la demande d’habitations en France. Les mesures gouvernementales approuvées par l’Assemblée Nationale, ne devant pas profiter qu’à une partie de la population.

 

Le changement, c’est maintenant !

De la sorte, les arrêtés ministériels aménagés durant l’année de 2008, sous la présidence de Sarkozy, vont être abrogés.

Afin de diminuer l’attente pour l’obtention d’un appartement, la loi Scellier valable jusqu’à fin 2012, sera révisée.

Elle profitait aux investisseurs en immobilier. En effet, pour ceux qui souhaitaient posséder des appartements à but locatif et neufs, la loi les autorisait à avoir des réductions. Ils pouvaient réduire un pourcentage du prix d’achat de leurs impôts sur le revenu.

Tout le monde était satisfait : les investisseurs obtenaient une rente régulière via les loyers et bénéficiaient d’une réduction fiscale. Les personnes qui cherchaient des logements pouvaient avoir un loyer intéressant et l’Etat baissait son taux de concitoyens à la recherche d’un logement.

 

La loi Dulfot

Avec la loi Duflot (qui va substituer à la loi Scellier à partir du 1 janvier 2012), ce sont les personnes de la classe moyenne qui seront favorisées par ces avantages. Pour eux, la ministre du logement mettra à leur disposition des appartements récemment construits. Les loyers seront bridés et les logements davantage écologiques.

Quant aux investisseurs, ils ne seront pas en reste. En effet l’offre est presque la même : ils pourront déduire un pourcentage allant jusqu’à 20% du prix d’achat à l’inverse des 22% maximum, avec la loi Scellier.

 

Vous avez des questions, dirigez-vous sur le site de défiscalisation immobilière de l’institut du patrimoine.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)